[Les règles] Partie 1 : back to basics

Douleurs et croyances

Si vous souffrez de douleurs avant ou pendant vos règles, que ces douleurs soient supportables ou non, vous avez peut-être déjà entendu que c’était normal, que vous étiez douillette, que c’était le lot de la femme. Si vous ne l’avez jamais entendu vous avez peut-être toujours cru que c’était comme ça, qu’avoir des douleurs utérines, des sautes d’humeur, envie de dévorer tout ce qui vous passe sous la main, les seins gonflés et douloureux, était normal.

Mais pourquoi supporter la douleur ? Pourquoi ça ne serait pas le reflet d’un déséquilibre ? Pourquoi ne pas s’en occuper ? Les syndromes prémenstruels quels qu’ils soient et les manifestations pendant ne sont pas normales, vous n’avez pas à souffrir, le cycle menstruel devrait se passer en douceur.

Je vous propose un article en plusieurs volets pour en apprendre un peu plus sur ces déséquilibres et les solutions que vous pouvez mettre en place pour vous soulager, sur le long terme. Il n’y a pas de recette magique et chaque action doit être personnalisée à 100% cependant il y a des actions que chacune peut mettre en place et qui aura dans tous les cas une action bénéfique. Vous êtes un homme ? Ce sujet vous concerne aussi : pour mieux comprendre le cycle féminin soit ce que vit la moitié de la population mondiale, mais aussi pour conseiller les femmes qui vous entourent et qui ne savent peut-être pas que ce n’est pas une fatalité.

Dans cet article nous allons reprendre les bases du cycle féminin, parce que nous avons beau l’avoir appris au collège, pour beaucoup ces notions sont loin. Or la connaissance c’est aussi le pouvoir, cette série d’article vous invite à vous connaître plus en profondeur afin de reprendre la main sur votre bien-être*.

Que se passe t’il 1 fois par mois (environ) ?

Partons déjà du principe que le cycle de 28 jours est une moyenne, pas une vérité absolue. Certaines femmes ont un cycle plus court, d’autres plus long, tant que vous n’avez pas vos règles 2 fois par mois ou 1 fois tous les 40 jours, ce n’est pas le reflet d’un déséquilibre.

L’hypothalamus influence l’hypophyse, l’hypophyse influence l’ovaire par les hormones qu’elle sécrète (FSH, LH). L’ovaire, par ses sécrétions d’œstrogènes et de progestérone, influence l’utérus et les seins et leur taux, remontant dans le sang influence en retour l’hypothalamus et l’hypophyse. Parallèlement, les surrénales, la thyroïde et le pancréas influencent l’hypophyse qui, à son tour les influencent. C’est un cycle.

Système hormonal féminin
Schéma du système hormonal féminin

Les œstrogènes et les progestérones, LES hormones sur cycle

Oestrogènes (principalement sécrétés par les ovaires + placenta)

2 pics pendant le cycle : juste avant l’ovulation et au milieu de la 2ème phase.

Rôle

  • Maintiennent et développent les organes sexuels

  • Favorisent la croissance des tissus

  • Stimule la division cellulaire

  • Permet aux os d’être mieux calcifiés

  • Provoquent rétention d’eau et de sel

  • Rendent la sécrétion des glandes sébacées + fluides et inhibent la formation d’acné

  • Entraîne la baisse de Cs dans le sang

Progestérones (anciennement lutéine)

Sécrétés par le corps jaune ovarien.

Rôle

  • Transformer la muqueuse (sur-développée par les œstrogènes) la rendre accueillante pour une éventuelle fécondation

  • Permet la grossesse en inhibant les contractions et le tonus du muscle utérines

Le cycle menstruel

Ce qui suit se base sur un cycle de 28 jours, pour que ce soit plus clair.

L’endomètre est détruit (50 à 150ml/jour)

Jour 1 à 7 : saignements (les règles ne doivent pas durer 7 jours pour tout le monde, cela dépend des femmes)

Jour 5, les follicules ovariques en développement commencent à nouveau à produire des œstrogènes.

Phase proliférative (prépare l’ovulation)

Jour 7 à 14 => hypothalamus > adénohypophyse > FSH > ovaires > œstrogènes > épaississement de l’endomètre > augmentation LH > pic de LH > ovulation

Phase sécrétoire (assure la nidation)

Jour 14 à 28

LH + Progestérone : la LH permet la phase lutéale donc l’excrétion de l’ovule

Augmentation de la progestérone sécrétée par le corps jaune de l’ovaire, agit sur l’endomètre et augmente la vascularisation.

S’il n’y a pas de fécondation, le corps jaune dégénère, le taux de LH diminue, les cellules endométriales commencent à mourir, ce sont les règles.

L’ovulation a lieu autour du 14ème jour après le 1er jour des règles.

Schéma cycle menstruel
Schéma cycle menstruel

Au prochain article, nous parlerons de syndromes prémenstruels, de troubles pendant et de dysfonctionnements. N’hésitez pas à partager cet article et les suivants, pour que la connaissance se diffuse !

Sources

Livres

Petite encyclopédie des règles, Carline Michel & Sylvia Vaisman – First éditions

Mamamélis, Rina Nissim – Éditions Mamamélis

Les joies d’en bas, Nina Brochmann & Ellen Stokken Dahl – Actes Sud

Sagesse et pouvoirs du cycle féminin, Marie Pénélope Pérès & Sarah-Maria Leblanc – Éditions Le Souffle d’Or

 

Sites

Sante-dz.com

Gynandco.be

https://www.naturopathiebybm.com/2017/04/28/le-cycle-menstruel-un-autre-regard/

http://www.vertemeraude.com/comment-traiter-de-facon-naturelle-les-troubles-du-cycle-menstruel/

https://www.femininbio.com/sante-bien-etre/conseils-astuces/cycle-menstruel-medecines-alternatives-vous-soignent-5820

http://blog.soin-et-nature.com/fr/regles-douloureuses-et-sante-naturelle/

https://therapeutesmagazine.com/syndrome-premenstruel-naturopathie/

http://www.naturopathie82.com/archives/2013/10/19/26393268.html

https://www.alternativesante.fr/syndrome-premenstruel/syndrome-premenstruel-20-ans-de-douleurs-et-pas-de-remede

https://www.mamanpourlavie.com/sante/alternatives-naturelles/naturopathie/7165-syndrome-premenstruel-spm-et-la-naturopathie.thtml?page=2

 

*Tous ces conseils ne remplacent pas un avis médical.. mais peuvent le compléter !