Les maux des saisons froides…

Le froid et l’humidité sont bien là, avec eux les petits et gros maux qui les accompagnent..

Pourquoi subir une année de plus la fatigue, le rhume, la bronchite ? Pourquoi ne pas changer quelques habitudes et en adopter d’autres pour augmenter vos défenses immunitaires ?

Plutôt que de vous jeter sur un tube d’acérola (souvent contenant bien peu de vitamine C et beaucoup de sucre) ou de vous gaver de médicaments, je vous propose de prévenir plutôt que guérir ! La démarche naturopathique par excellence ! Renforcer son terrain, augmenter sa vitalité et ses défenses immunitaires pour éviter de tomber malade.

Voici quelques conseils adaptables à tous et toutes*

Alimentation

  • Privilégiez une alimentation vivante, crue ou décrudie, réconfortante, riche en vitamines et minéraux et bonne pour votre microbiote : jus de légumes, pollen, graines germées, courges / patates douces / pommes de terre avec des épices réchauffantes (cumin, gingembre, poivre, piment de cayenne, curry, …), algues, aliments lactofermentés, miso
  • Évitez tout ce qui entretiendra un état inflammatoire : laitages, sucres, produits transformés industriels
  • Mangez des fruits et légumes de saison (ils contiennent tout ce dont votre corps à besoin en cette période)
  • N’oubliez pas les céréales et légumineuses, riches en acides aminés essentiels et nutriments : quinoa, riz, sarrazin, haricots rouges, blancs, pois cassés, lentilles, pois chiches. Préférez les semi-complets ou complets pour avoir un vrai apport (bio obligatoirement puisque les pesticides et herbicides restent piégés dans les cosses…). Associez-les pour avoir un apport complet en acides aminés : lentilles corail + riz // semoule + pois chiche // riz + haricots rouges…
  • Buvez de l’eau pure, des tisanes, du thé vert, évitez le café, les sodas, l’alcool
  • Consommez des oméga 3 : huile de colza, de noix, de chanvre (à conserver au frais et ne pas faire chauffer), noix fraiches, petits poissons gras, graines de chia, de chanvre

Quelques boissons faites pour le froid

  • Thym + jus de citron (à mettre au dernier moment) + 1 cuillère à café de miel
  • Romarin + jus de citron (à mettre au dernier moment) + 1 cuillère à café de miel
  • Gingembre racine + curcuma racine + citron + miel
  • Lait d’or : lait végétal + curcuma (racine râpée ou poudre) + miel + une demi cuillerée d’huile de coco + 1 tour de moulin à poivre noir

Reposez-vous

Que nous le voulions ou non, notre corps est plus fragile en automne et en hiver parce que nous nous mettons au diapason de la nature, malgré notre activité humaine. Ralentir le rythme, dormir plus, se ménager des temps calmes pour méditer, lire, écrire, écouter de la musique, se promener sont des composantes essentielles de la santé.

Nous avons besoins de plus de repos, au même titre que la nature se met à dormir petit à petit.

Prenez la lumière

Les jours raccourcissent, une petite déprime peut pointer le bout de son nez à force. Pour éviter d’en arriver là, veillez à prendre la lumière naturelle tous les jours et à capter le moindre rayon de soleil ! Visage, bras, jambes s’il ne fait pas trop froid, exposez-vous au moins quelques minutes pour profiter des bienfaits du soleil.

Oxygénez-vous

Avec le froid, le mauvais temps, l’obscurité, l’envie d’aller marcher ou courir en extérieur peut se faire rare.. Et pourtant nous en avons grandement besoin ! Rester en contact avec les éléments, marcher dans la nature, ces activités restent indispensables pour vous faire du bien !

 

Ces quelques conseils pourront vous aider à renforcer votre terrain, à éviter la fatigue et la déprime qui peut l’accompagner.

Rien n’y fait ? Peut-être qu’il faut aller voir plus profondément ce qu’il se passe en vous pour avoir des conseils plus poussés. Prenez rendez-vous avec un.e thérapeute vous correspondant pour faire un bilan et avoir des conseils qui répondront à votre problématique !

*Ces conseils ne se substituent pas à un avis médical et rien ne sert de laisser trainer une maladie…